Sélectionner une page
  • Comment faisons-nous :

Après réflexions, nous
avons choisi le solaire.

Budget alloué : 1000 euros environ.

Nous avons opté pour l’achat de :

  • *3 panneaux de 100W chacun, en monocristallin 12V,
  • *1 régulateur à 50 euros,
  • *1 batterie AGM de 110 Ampères12V,
  • *1 transformateur 3000 W.

Le remplacement des panneaux est à envisager tous les 20 ans environ et les batteries au bout de 5 et 9 ans.

notes images

Ce qu’il y a de bien avec le solaire c’est que rien n’est figé, on pourra toujours rajouter des panneaux ou des batteries plus tard, c’est ce qui nous plaisait dans le solaire.

Avec ce budget, on peut utiliser par jour :

l’ordinateur ( 5 heures ), de l’éclairage et ponctuellement de l’électroménager et/ou outillage.

(sauf en hiver, voir toutes les infos en vidéo sur cette page).

Vive l’autonomie énergétique !

Même réduite…

Pour le réfrigérateur, nous comptons en prendre un qui fonctionne au
gaz
, le congélateur on oubli car c’est trop énergivore (et nous ne l’utilisions pas avant) et le « cumulus » sera simplement remplacé par un chauffe eau au gaz.

post it images

Le sujet le plus épineux à aborder fut : la machine à laver (surtout avec l’arrivée d’un nouveau né, puis de jumeaux…).

Après beaucoup, beaucoup de réflexions, nous avons opté pour

 un vélo raccordé à la machine où il faut pédaler pour laver son linge, à faire du vélo autant
que cela soit utile !

fleche image

Visitez notre machine à laver à pédales en vidéo

               sur cette page.

J’ai créé un vélo générateur pour l’appoint d’énergie en hiver.

Retrouvez sur cette page le vélo générateur présenté en vidéo, ainsi que
toutes les infos techniques le concernant.

Quelques vidéos concernant les vélos énergétiques :

fleche imagePar la suite, quelques idées…

Je compte, plus tard, fabriquer un digesteur enterré qui produira son propre bio-gaz.

Il existe
des digesteurs artisanaux fabriqué avec des bidons
, cela demande moins de main d’œuvre mais je trouve cela vraiment dangereux, je préfère opter sur la sécurité.

Pour en savoir plus, retrouvez des vidéos sur le bio-gaz ainsi que des PDF à télécharger en bas de cette page.

Retrouvez l’installation de bio-gaz sur cette page.

post it images

Des mises à jour seront faites au fur et à mesure

de notre avancement personnel.

Vous pouvez suivre nos avancées et nos « galères » en direct 

sur le blog et notre carnet de bord.

Le côté technique d’une installation

solaire autonome :

Schéma de fonctionnement installation solaire.
Schéma de fonctionnement installation solaire.

 

J’ai passé beaucoup de temps pour comprendre, de manière simple, comment bien choisir les bonnes puissances en fonction de notre future consommation.

 

post it images

Le mode de fonctionnement:

  • Vos panneaux captent les rayons
    du soleil qui sont transformés en énergie « instable », cette énergie passe alors par
    un régulateur (via les fils) qui sert de stabilisateur de courant et de garde fou en cas de problèmes de surcharge d’énergie (par ex, vos panneaux envoient trop)
    ou de décharge trop importante
    de batterie.

Ce courant, une fois stabilisé par le régulateur, rentre (toujours via les fils) dans la ou les batteries pour y être stockés (toujours en 12 Volts).

Vous comprenez bien que vous ne pourriez pas utiliser ce courant stocké avec vos appareils, vu qu’ils fonctionnent avec du 220 Volts.

  • C’est là qu’intervient
    le transformateur
    (également appelé
    convertisseur). 
    Il convertit le courant stocké dans la batterie  (12 V) en 220 Volt.

Sur ce transformateur, vous avez une prise femelle où vous pouvez y brancher vos appareils, ou alors directement sur le réseau électrique de la maison (attention tout de même au
dimensionnement des fils, n’hésitez pas à demander conseils à un fournisseur local de matériels électriques).

Voilà, vous pouvez allumer la lumière, ça fonctionne !

survivre au systeme

1. Le choix des panneaux.

Il y a deux types de panneaux :

  • Les polycristallins qui fonctionnent avec du soleil direct.
  • Les monocristallins qui fonctionnent même sans soleil direct car ils captent la faible luminosité.

L’un et l’autre existent en 12 ou 24 Volt.

Bien souvent on choisi le 12V (le 24V c’est pour les gros camions qui souhaitent s’équiper en solaire).

Si vous choisissez des panneaux en 12V, les batteries doivent également être en 12 V.

notes images

En résumé, vos panneaux fabriquent du 12 V qui sera stocké dans des batteries 12V, puis qui seront convertis en 220V (via un convertisseur), afin que
le courant créé puisse être

         utilisé par vos appareils.

Il faut le préciser (certains ne le savent pas), tous les appareils quotidiens branchés au réseau fonctionnent au 220Volt.

Le 12Volt c’est pour les appareils fonctionnant sur l’allume cigare d’une voiture par exemple.

 

Vos panneaux doivent être impérativement bien orientés,

voir ICI et ces schémas.

Placer les, si possible, en façade côté sud.

Notez également que quand vos panneaux montent trop en température l’été, ils baissent en rendement.

 

post it images

Pour choisir la puissance totale de vos panneaux solaires :

 1. Vous listez votre consommation (estimée) pour une journée :

survivre au systeme

Par exemple :

 

Ordinateur  80 watt X 3 heures = 240Wh

Frigo 319 watt X 5 heures = 1595Wh

3 ampoules 180 Watt X 3 heures = 540Wh

1 machine à laver 2500 Watt X 1 heure = 2500Wh

Cumulus 2800 Watt X 4 heures = 11 200Wh

1 livebox 25 watt X 24 heures = 600 Wh

 

Soit un total de consommation de 16.675W/jour

(il y a de quoi se faire peur).

2. Vous divisez par 5 les watts consommés dans la journée :  

          (le chiffre 5 correspondant aux nombres d’heures

maximales d’ensoleillement)

16675 / 5 = 3335 W/jour

3. Vous multipliez par 2, afin de ne pas être trop optimiste sur la production obtenu :

3335 X 2 = 6670W/jour

(Le soleil en hiver n’est pas toujours au rendez-vous).

ATTENTION : vous pouvez même multiplier par 3, cela dépend de votre région et de son ensoleillement.

 

notes images

Imaginons un panneau solaire monocrystallin de 250W à 300€.

Pour 6670W/jour, il faudrait 27 panneaux (6670/250).

Soit un coût uniquement pour les panneaux de 8100 euros.

Ça refroidit le prix hein, c’est là qu’on réévalue nos besoins!

Je pense que l’autonomie énergétique limitée nous remet à notre place d’être humain.

Ce que je veux dire par là c’est que, pour produire les fameux 16675 Watts par jour, avec un vélo, il faudrait que je pédale 166 heures (impossible) ou alors que 7 « esclaves » pédalent chaque jour
24h/24h pour produire notre électricité !

Cette réflexion est imagée certes, mais bien réelle !

ampoules idée images

La consommation de chaque appareil est marquée sur son étiquette d’identification (ne retenez que 319 W pour cette étiquette de frigo, les hertz et ampères n’ont pas
d’importance ici). 

2. Le choix des batteries.

 

Il y a trois grandes familles de  batteries:

  • au plomb,
  • AGM
  • et au gel.

Pour choisir, vous pouvez vous référer à cette page.

post it images

Plus vous aurez de batteries, plus vous accumulerez

d’énergie les jours sans soleil.

Prenez vraiment garde en hiver au manque de soleil.

survivre au systeme

3. Le régulateur.

Le régulateur sert à sécuriser votre installation et à stabiliser le courant en sortie de panneau.

Il faut le choisir avec un maximum de sécurité et surtout adapté en ampérage.

Également, les régulateurs sont équipés de « clapet anti-retour » afin que l’énergie stockée dans les batteries ne s’échappent pas vers les panneaux.

fleche image

Pour vous aider à choisir la puissance du régulateur

c’est ICI.

4. Le transformateur.

Choisissez votre transformateur en fonction de la puissance totale en Watts du nombre d’appareils qui peuvent fonctionner en simultané.

Par exemple :

Cumulus 2800W + machine à laver 2500 W + 3 ampoules 60 W + 1000 W divers (perceuse, frigo…) = 6480W.

Rajoutez 30% pour le surplus d’énergie demandé au démarrage des appareils.

Il vous faut donc un transformateur/onduleur de minimum 8424 Watts (6480+30%).

fleche image

Vous trouverez plus d’info ICI.

notes images

Pour une petite autonomie solaire, prévoyez un onduleur après le transformateur, il permettra d’absorber les micro coupures lorsque vous utiliserez des appareils qui demandent de la
puissance au démarrage.

Il faut faire attention aux grosses publicités du type « Flash ou MaxPOWER 1500 WATTS » car il faut savoir que, par exemple, votre marteau piqueur à 1500 W en consommera 2000 ou plus pendant
un court instant au démarrage

Ce n’est qu’ensuite qu’il se stabilisera à 1500W, donc méfiance !

ampoules idée images

Pensez à rajouter un interrupteur entre la batterie et le transformateur afin que l’énergie de la batterie ne fuit pas durant la nuit, via votre installation.

             Chaque soir, il suffit de fermer cet interrupteur.

Questionnement :

post it images

Pour les risques d’incendie, mettez, si possible, votre transformateur hors habitation dans un abri adapté aux
intempéries.

Il ne faut surtout pas renoncer à son autonomie énergétique à cause d’un éventuel risque d’incendie, vous pouvez très bien flamber avec une boite de dérivation défectueuse sur une
installation classique reliée à EDF ! Ou à cause d’une multiprise etc

Les meilleures sécurités, à mon sens, sont de placer un disjoncteur / interrupteur entre la batterie et le transformateur que vous fermez la nuit et quand
vous n’êtes pas sur place.

Pensez bien à déclarer vos panneaux solaires sur votre assurance habitation, au cas où…

fleche image

Obtenez plus d’infos sur les risques des feux ICI et

               sur cette page.

post it images

Quand on se renseigne sur l’empreinte écologique et le traitement des déchets des batteries et panneaux ça donne à
réfléchir, mais est-ce mieux de continuer à utiliser du                         nucléaire?

Pour nous, le meilleur équilibre est de nous contenter de très peu tout en créant nous même notre propre énergie (dans la limite du possible).

Nous avons donc choisi de minimiser notre consommation en nous passant de frigo classique , de machine à laver classique, de chauffe eau type cumulus, et de tout le superflu
du type fer à repasser et autres « couilles en boites » énergivores.

Découvrez une courte vidéo sur la fabrication de panneaux solaires ICI.

idée images

  • Il existe différents types de
    production d’énergies à utiliser ou 
    non exploitées au maximum! Tels que l’effet Peltier, Tesla et tant d’autres…
  • Ce Pearltrees est très constructif à
    visiter.

  • Où trouver des produits adaptés :

Vous trouverez des diodes anti retour ICI.

N’hésitez pas à nous contacter pour vous aider, vous conseiller dans vos achats.

 

Pour ceux qui veulent rester sur le réseau national, sachez que vous pouvez travailler avec un fournisseur d’énergie 100% « verte », regardez par vous même.

 

notes images