Sélectionner une page

Conservation & réserves de nourriture

 

Dans l’idéal, il faudrait que les aliments soient le plus frais possible. Plus ce que l’on mange est « vivant », plus
notre organisme en bénéficie. Cela est dû essentiellement à la présence des vitamines E, C, B6 mais également aux antioxydants tels que le sélénium et le zinc.

A contrario, plus nous avalons une nourriture oxydée, plus elle génère un excès de radicaux libres néfastes pour notre
corps. L’organisme puise alors dans ses réserves antioxydantes pour maintenir un certain équilibre.

 

Cependant, manger frais tous les jours n’est pas toujours possible, il faut alors stocker notre nourriture.

 

post it images

Pour stocker les aliments, il existe plusieurs techniques :

Il existe de nombreux autres moyens pour conserver ses fruits et légumes. Le principe est, dans tous les cas, d’acheter (ou de produire) des produits frais et de saison, et de les préparer
afin de pouvoir les stocker pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

notes imagesVous trouverez un bon support
de lecture concernant la conservation des aliments
 ICI, ainsi que :

 

  •  La conservation des
    légumes en bocaux
     ICI.
  •  La conservation des fruits
    en bocaux
     ICI.
  •  La conservation du beurre
    et des œufs 
    ICI.
  •  La conservation des fruits
    en bocaux
     ICI.
  •  La conservation de la
    viande et du poisson
     ICI.

Sur cette page, obtenez des informations sur la
transformation et la conservation des fruits.

post it images

La conservation des fruits et légumes frais:

Les fruits et les légumes doivent être consommés le plus rapidement possible. Ainsi vous profiterez au maximum de leurs vitamines et minéraux, mais aussi de leur goût.

L’idéal est de les entreposer dans un endroit frais, sec et sombre, comme une cave ou un cellier.

En attendant de les consommer, il faut les conserver dans les meilleures conditions possibles pour préserver leurs nutriments et leurs saveurs.

Quelques astuces, pour les plus courants :

  • Les tomates

Les tomates supportent mal le froid et perdent de leur saveur lorsqu’elles sont conservées au frigo. On suggère donc de les placer dans un sac de papier et dans un panier en évitant qu’elles se
touchent.

Une tomate trop mûre, qui commence à moisir, pourrait contaminer les autres. Elle se conservera environ une semaine à l’abri de la lumière. Lorsqu’elle est bien mûre, elle se conservera environ
2-3 jours au frigo au moins, des bonnes tomates du jardin peuvent tenir jusque 20 jours au frais.

Prenez garde aussi de ne pas retirer la queue de la tomate qui aide cette dernière à préserver son bon goût.

 

  • Le concombre

Il est bon de savoir qu’il flétrit plus vite au réfrigérateur.

Il trouvera donc, lui aussi, sa place dans le bol à légumes.

Si vous savez que vous ne le mangerez pas rapidement et que vous décidez de le garder quand même au frigo, il se conservera entre 5 à 7 jours.

 

 

  • Les oignons, l’ail, les pommes de terre

Ces derniers non plus ne doivent pas être réfrigérés.

Ils aiment les endroits secs, sombres et frais.

Une chambre froide ou un cellier convient parfaitement.

On conseille, si possible, de les retirer de leur sac d’emballage et de les étendre sur une surface plane de façon à ce qu’ils ne se touchent pas entre eux et ne se contaminent pas.

L’oignon jaune pourra se conserver ainsi 2-3 mois.

La pomme de terre jusqu’à 6 mois, mais sachez que plus la température est froide ou plus elle est exposée à l’humidité, moins longtemps elle survit!

 

  • Les champignons

On ne les lave pas et on les conserve dans des essuie-tout secs ou dans un sac de papier. Ils se conservent de 5 à 7 jours au frigo.

 

  • Les chou-fleurs

On serait tenté de couper les choux-fleurs en bouquets pour gagner de l’espace, mais il est recommandé de le laisser tel quel avec les feuilles qui le recouvrent. Elles prolongent sa fraîcheur.

C’est d’ailleurs à la fraîcheur de la feuille que vous pourrez évaluer la fraîcheur du légume.

Le chou-fleur se conserve environ 10 jours, dans un sac perforé.

Si vous voyez des taches apparaître sur le légume, c’est qu’il a déjà perdu beaucoup de ses vitamines.

 

  • Les brocolis

Les brocolis se conservent dans un sac perforé entre 2 et 5 jours.

Ils doivent être fermes et d’un vert bien vif. S’il est flétri et perd ses bourgeons, c’est qu’il n’est pas très frais.

 

  • Le céleri

Il existe sur le marché des contenants hermétiques de type « Tupperware » ou « Ziploc Lock & Lock » muni d’un grillage de plastique au fond qui vous permettront de conserver plus ou moins
longtemps votre céleri. Vous placerez alors le contenant sur la tablette la plus basse de votre réfrigérateur puisque, comme les autres légumes, le céleri n’aime pas le grand froid.

Si vous n’avez pas ce contenant, vous pouvez placer le céleri dans un sac hermétique perforé ou dans un linge humide.

Il se conservera de 1 à 2 semaines.

 

  • La carotte

Si elle est présentée en botte, il est recommandé de couper ses feuilles. Comme les carottes perdent rapidement leur humidité, on suggère de les placer dans un sac troué.

Elles auront une durée de vie d’environ 1 à 3 semaines.

 

  • La laitue

Contrairement aux laitues boston ou iceberg, qui sont très fragiles, on propose de laver la laitue frisée et romaine, et de bien les assécher avant de les mettre au frigo. Vous pourrez ensuite
les placer dans un contenant hermétique ou dans un sac perforé, et les étaler en insérant, entre chaque rangée, des essuie-tout qui absorberont l’humidité. Elles seront prêtes pour la
consommation.

La romaine se conservera 3 à 5 jours, l’iceberg de 1 à 2 semaines, la frisée et la boston de 2 à 3 jours.

 

  • Le poivron

Il se conserve dans le bac à légumes environ 1 semaine.

Dès qu’il devient mou et commence à avoir des taches, il n’est plus très nutritif.

 

  • Les haricots verts ou jaunes

Il est recommandé de les mettre dans un sac de plastique troué dans le bac à légumes. Ils demeureront intacts pour environ 2 à 3 jours.

 

  • Les échalotes ou oignons verts

Ils se conservent environ une semaine. Comme les céleris, ils se conserveront plus longtemps dans un bac hermétique, sur un treillis qui chassera l’humidité.

 

  • Le chou

Le chou est un autre légume d’hiver qui se conserve bien cru pendant au moins 2 semaines. Vous pourrez le placer dans un sac en plastique perforé.

Par contre, lorsqu’il est cuit, il a tendance à surir rapidement. Il faut être vigilant.

 

 

  • La courgette

Elle se conserve environ 1 semaine dans le bac à légumes. Si vous voyez des taches ou de la moisissure apparaître, il est temps de leur dire adieu!

On conseille de choisir des petites courgettes.

 

  • L’aubergine

Elle assez fragile : au bout de 5 à 7 jours passée dans le tiroir à légumes, elle se parsèmera tranquillement de taches brunes.

 

  • Les asperges

On conseille de les conserver dans des essuie-tout humides ou debout dans 2 cm d’eau. Elles tiendront le coup pendant environ 4 jours.

Quand leur tige est molle et que leur pointe est ouverte, c’est qu’elles rendent l’âme!

 

 

  • Les légumes racines

Pour les légumes racines comme les betteraves ou les radis, on suggère de couper les feuilles.

La betterave restera fraîche pendant environ 2 semaines à 1 mois tandis que les radis auront avantage à être placés dans un sac de plastique troué pour environ 1 semaine.

La patate douce, les courges et le navet, quant à eux, se conservent 1 à 2 semaines à température ambiante et environ 3 mois à 15° C, c’est-à-dire dans un endroit frais et sec.

Source : canalvie.com

 

 

  • Comment faisons nous:

Nous essayons de conserver les aliments frais le plus longtemps possible.

Nous pratiquons la stérilisation des aliments (malheureusement la perte en vitamines et minéraux est estimée à 60%).

Vous trouverez beaucoup de conseils sur le site de « le
Parfait
« .

Notre but à atteindre :

  • Nous souhaiterions faire de la
    lactofermentation, du séchage et surtout conserver directement les fruits et légumes (non transformés) dans notre cellier ou en silo pour conserver un maximum les vitamines.

 

 

 

post it images

Des mises à jour seront faites au fur et à mesure

de notre avancement personnel.

Vous pouvez suivre nos avancées et nos « galères » en direct 

sur le blog et notre carnet de bord.

 

  • Où trouver des produits adaptés :

Vous trouverez des produits adaptés pour la stérilisation un peu partout, dans les grandes surfaces par exemple.

Regardez sur « Leboncoin » ou dans une association de récupération tel Emmaüs, des vides-greniers ou dans des ressourceries.

 

V

Commentaires : 2

  • #1

    Nicolas (jeudi, 10 décembre 2015 17:52)

    Bravo pour votre site,
    je teste depuis 1 an la lactofermentation grâce au superbe site ‘nicrunicuit’.
    Si on compare par rapport aux conserves stérilisées :
    Les avantages sont considérables :
    Aucune energie requise pour la conservation
    (pour les conserves il faut stériliser donc calories)
    Conservation des nutriments
    (comme vous le mentionnez, perte d’énormément de vitamines par lessivage et haute température)
    Pratiquement aucun risque sanitaire, nettoyage simple des aliments et des bocaux.
    (une conserve mal faite c’est risque toxine botulique, nécessite une hygiène irréprochable, bocal ultra propre, joint neuf, temps de stéril. conforme)
    Inconvénient :
    Goût des aliments modifiés (typique choucroute cru versus chou frais)
    Ajout de sel (30gr/litre) donc surcout matière première (compensé par économie d’énergie)

    Je suis emballé, nous aimons bien le gout lactofermenté, la préparation est archisimple pas besoin de l’hygiène d’un bloc opératoire. Les légumes bio peuvent ne pas être épluchés, juste brossés
    (nutriment de la peau préservés).
    J’ai définitivement abandonné la conserve stérilisée.

  • #2

    Famille Victor (jeudi, 10 décembre 2015 21:55)

    Bonsoir Nicolas,

    Nous allons tester cette technique pour la saison 2016, avec la naissance des jumeaux cette année (Aout 2015), nous n’avons pas eu le temps d’expérimenter.

    Le site que tu mentionnes a l’air vraiment au top.

    Merci pour ton com très rassurant sur la lacto.

    Après il me semble qu’on ne doit pas en consommer en quantité car c’est irritant pour les intestins…

    Bonne soirée