Sélectionner une page

Eau & filtration

  • Comment faisons-nous :

 

notes images

 Il s’agit là d’un sujet très compliqué qui nous préoccupe

depuis bien longtemps!

Voici les quelques possibilités qui s’offrent à nous :

  1. Boire l’eau du robinet. Cela
    nous semble dangereux à l’heure actuelle, bien que considérée comme potable par les autorités, elle contient plus de 1000 molécules, voire davantage, qui ne devraient pas y figurer dont
    des hormones. L’eau du bain pour le petit Téo sent la piscine, comment accepter de boire ça!?
  2. L’eau de source en bouteilles
    également à cause du fluor, des métaux lourds et des produits chimiques de traitement/conditionnement, sans compter les déchets que nous produisons avec toutes ces bouteilles.
  3. Récupérer l’eau de pluie, on y a
    bien songé, mais avec toute cette géo-ingénierie quotidienne, qu’allons nous retrouver dans notre eau, c’est encore la solution qui nous rassure le moins.
  4. Il reste le puits, mais il
    faudrait le faire analyser chaque mois, ce qui n’est pas durable dans le temps et trop incertain
    (à tout moment une bête pourrait tomber dedans, un voisin a son wc relié à son puits).
  5. Concernant les systèmes de
    filtration d’eau , nous avons fait pas mal de recherches, il faut faire un sacré tri.

    Beaucoup
    préconisent le fameux filtre de marque Berkey
    mais il ne filtre pas
    les 
    VIRUS à 100% ; il y a aussi celui-ci moins cher.

fleche image

Dans l’immédiat, nous sommes encore bloqués avec nos bouteilles d’eau en plastique, c’est désespérant!

 

post it images

Nous sélectionnons celles dont le PH est neutre (7), contenant peu de nitrates et dont les résidus à sec sont inférieurs à
100.

Elles sont faiblement minéralisées et fatiguent moins les reins.

Avant de boire l’eau, nous l’agitons afin de lui donner vie et surtout de casser les clusters (tas de molécules regroupées
entre-elles).

Elle est plus digeste et légère.

ampoules idée images

Par la suite, pourquoi pas dynamiser notre eau avec

une carafe à
vortex.

Dans tous les cas, ce n’est pas pérenne, il nous faut une solution!

Quelques unes apparaissent heureusement:

 

  • Une solution serait de coupler notre
    réseau d’eau à notre phyto-épuration.(Après des analyse faîtes au préalable)

Cette
technique nous semble saine pour avoir une eau potable durable, écologique, peu coûteuse et vivante.

Découvrez la ici, une chose est sûre nous allons la
tester!

  • Une autre serait de filtrer l’eau du puits avec ce type de filtre en amont.

Ils peuvent alors être montés en série avec différentes cartouches filtrantes du type boue, calcaire, particules, charbon, sable, etc… en rajoutant un osmoseur inversé.

notes images

Reste à savoir s’il faut également traiter l’eau en amont du filtre à vortex avec un traitement par UV?

Néanmoins, le problème du traitement par UV c’est qu’il stérilise l’eau, qui dit stérilisé dit « eau morte ».

De plus, un traitement par UV consomme de l’énergie, c’est donc difficilement gérable sur une installation solaire
autonome.

Il existe le système SODIS qui consiste à utiliser les rayons solaires pour désinfecter son eau, mais là encore le soucis c’est que cette technique n’est efficace qu’à
minimum 30°, cela va bien pour les pays chauds.

 

Décidément sur ce point rien n’est simple!

 

  • Si vous ne l’avez pas déjà vu,
    découvrez
    ce reportage  concernant l’eau du robinet.
  • Notre corps a besoin d’une eau
    vivante pour être en bonne santé, deux bons reportages en bas de
     page devraient vous convaincre, si ce n’est pas déjà le cas.

notes images

Site coup de cœur!

Un excellent travail de recherche est fait sur eautarcie.org.

post it images

Des mises à jour seront faites au fur et à mesure

de notre avancement personnel.

Vous pouvez suivre nos avancées et nos « galères » en direct 

sur le blog et notre carnet de
bord.

  • Où trouver des produits adaptés :

 

 Pour le moment, je ne
vois
 qu’eux qui semblent
être bien avancés dans l’eau vivante.

Pour les plus « sensitifs » d’entre vous il y
cette page qui pourrait vous intéresser.

 

Vous pouvez télécharger des vidéos de moins de 100MB ici , 

ainsi que beaucoup de PDF sur l’autonomie.

Découvrez notre projet de sortie du systèmenotre blog pour suivre notre évolution, ainsi que notre carnet de bord.

Vous pouvez participer à notre projet en nous soutenant.

Sur le chemin de l’autonomie, 

le site de Survivre au Système vous remercie de votre visite.

A très bientôt…

————————————————————

notes images

Concernant la reproduction de cette page:

Pour un meilleur partage, merci de lire

nos conditions de reprises
d’articles.

  • Ketje (jeudi, 26 novembre 2015 22:44)

    Bonjour, c’est la famille Victor !

    Nous avons reçu un message fort intéressant de Ketje, ce dernier nous autorise à le reproduire pour en faire profiter le plus grand nombre.

    Il s’agit d’une vaste recherche sur ce thème qui nous préoccupe et nous concerne tous : l’eau.

    Tout d’abord un lien d’infos complémentaires http://www.lemieuxetre.ch/eau/frame_eau_solutions.htm

    Ce n’est évidemment pas paroles d’évangile, à vous de vous faire votre opinion.

    A la base le problème était le l’eau chlorée et son odeur.

    Comme le précise l’article de Terraeco « … Inutile d’investir des mille et des cent pour éliminer le chlore. Etant volatile, il disparaît de lui-même. Il suffit de laisser reposer l’eau à l’air libre
    pendant une heure…. »

    Une solution économique mais pas toujours évidente à mettre en œuvre avec des enfants (impatient par nature) ou lorsque l’on est nombreux.

    Quand j’évoquais un filtre à charbon je pensais à une solution pour débarrasser rapidement l’eau du robinet (chlorée) de son odeur, du chlore et de quelques autres éléments, sans qu’il s’agisse de
    potabiliser l’eau. (Qui étant fournie par le réseau est réputé potable)

    Si l’objectif est de débarrasser l’eau de ses métaux lourds, pesticides, etc…. Bref de filtrer l’eau un peu plus en profondeur alors effectivement des solutions plus « drastiques » doivent être
    étudiées.

    La carafe n’est pas une solution (cfr article Terraeco)

    Le charbon de bois blanc, dit Binchotan semble séduisant perso je pensais plus aux filtres à charbon actifs en cartouche à brancher sur le réseau d’eau de ville. Quelques liens illustrant la chose
    :

    http://www.aquadomo.fr/filtres-a-eau/13-filtre-a-charbon-actif.html

    Filtre pour eau de pluie (3 cartouches) http://www.visseo.be/homepage/filtre-triplex-ff60.html#

    Il est relativement simple de fabriquer son propre filtre à charbon actif.

    Fabrication d’un filtre à charbon

    Pourquoi ne pas envisager l achat d’un filtre fixe type fontaine EVA (http://www.utilebio-france.com/) ou filtre Berkey (http://www.berkeywater.eu/index.html ) mais il en existe d’autres…

    La différence entre la fontaine EVA et le filtre Berkey, outre le prix, Eva filtre et Berkey purifie (rend donc potable une eau impropre à la consommation)

    Pour info, j’ai des amis (familles 4 personnes) qui utilisent la fontaine EVA au départ d’eau du robinet pour régler un problème de nitrate dans l’eau du réseau.

    Pour l’avoir bu régulièrement d’un point de vue gustatif et olfactif rien à redire.

    Petit bémol :

    Vos eaux du robinet ne doivent pas contenir plus de 40 mg/l de nitrate avant filtration avec votre fontaine Eva.
    Certains éléments ont une durée d’utilisation limitée et doivent être changés régulièrement. Ce sont des coûts à intégrer dans la décision d achat. Voir
    http://www.utilebio-france.com/cartouches.htm

    La problématique des consommables existe pour tout les types de filtres.

    Enfin concernant la purification de l’eau (potabilisation) il est possible de limiter le coût en assemblant des bougies filtrantes et des seaux en plastique alimentaires

    2 liens :

    http://www.codeart.org/pdf/dossier/2013-fabrication-simple-d-un-filtre-a-eau-a-usage-familial-.pdf

    http://fr.wikihow.com/filtrer-de-l’eau#Fabriquez_un_filtre_en_c.C3.A9ramique_pour_l.27approvisionnement_en_eau_de_votre_domicile_sub

    Attention petit rappel en France il est interdit de récolter et boire de l’eau de pluie, fut-elle purifiée.

    Mais il est techniquement possible de le faire, un lien http://eautarcie.org/index-fr.html

    Voir de consommer l’eau d’un canal

    http://www.kairos-peniche.com/la-vie-du-kairos/fabriquer-son-eau-potable-sur-un-bateau-qui-navigue/

    MERCI A KETJE POUR CE PARTAGE QUI PROFITE A TOUS !

  • #2

    Y.Jaccard (mercredi, 30 décembre 2015 21:25)

    J’oubliais un élément important.
    Nous faisons de l’argent coloïdal et nous en mettons quelques ml dans notre eau filtrée. Cela purifie l’eau.
    Salutations.
    Y. Jaccard